Connexion
Clinique Vétérinaire Les Sablons
Drs Véronique Broulet et Eric Florant

Les voyages


 

Mode de transport :

Pour les voyages, si votre animal est très stressé ou a le mal de transport, n’hésitez pas à nous demander conseil pour lui prescrire un traitement adapté et rendre votre voyage plus agréable pour lui et pour vous.

  • En voiture :

Par rapport à la loi et pour des raisons de sécurité, votre chien ne doit pas pouvoir circuler librement dans la voiture. Il doit être soit dans le coffre, soit avec harnais et laisse courte spéciale se clipsant à la ceinture de sécurité, soit dans une boite de transport adapté à sa taille.

Le chien ne doit jamais rester seul dans la voiture lors de beau temps car il risque de faire un coup de chaleur.

  • En train :

Les chiens et autres animaux domestiques sont acceptés dans les trains et tgv de la sncf. Si votre chien pèse moins de 6 kg, il pourra voyager dans un sac de transport dont les dimensions n'excéderont pas 45 x 30 x 25 cm. Vous paierez alors 5.10 €, quelque soit votre voyage. Si votre chien pèse plus de 6 kg, il devra être tenu en laisse et porté une muselière. Cela vous coutera 50% d'un billet de 2ème classe.

  • En avion :

Tout d'abord, il faut s'assurer préalablement que la compagnie acceptera votre compagnon. Précisez, au moment de votre réservation, que vous comptez emmener votre chien, en spécifiant sa race. Ces précisions sont nécessaires car les compagnies n'acceptent pas tous les animaux domestiques à bord. Les chiens sont généralement acceptés, à condition qu'il ne fasse pas parti des catégorie 1 et 2 (American Staffordshire terrier, tosa, rottweillers…) ou de chiennes en gestation. N'oubliez pas de vous munir des documents nécessaires, surtout si vous partez à l'étranger : carnet de vaccinations ou de santé et, le cas échéant, passeport européen, la carte d’identification.

Votre animal est accepté à bord ? Maintenant se pose la question de sa place. Où voyagera-t-il ? En soute ou en cabine ? Tout est question de poids. S’il pèse moins de 4 ou 6 kg (poids maximal variable selon les compagnies), l'animal peut voyager en cabine, à l'intérieur d'un sac prévu à cet effet ou d'une cage, posé(e) à vos pieds ou sur vos genoux.

Si votre animal pèse plus de 4 ou 6 kg, il devra voyager en soute ! Il sera installé dans une cage prévue pour lui. Les soutes des avions sont pressurisées, chauffées et ventilées.


La destination :

  • Voyage en France :

Les modalités diffèrent en fonction de votre lieu de villégiature. Lors de votre réservation, vous devez vérifier qu’il accepte bien votre chien et à quelle condition.

Certaines maladies comme la leishmaniose ou la dirofilariose sévissent dans le sud de la France, il faut donc mettre un traitement adapté (collier scalibor ou pipette d’advantix) à votre animal.

 

Voyage à l’étranger

Depuis juillet 2011, seule la puce électronique est reconnue comme moyen d’identification pour les voyages à l’étranger. Le tatouage n’est plus accepté.

Pour voyager sein de l’Union européenne (à l'exception de l'Irlande, Malte, la Suède, le Royaume-uni) :

Votre animal doit disposer :

  • D’une identification par puce

  • D’un passeport attestant de l’identification et de la vaccination antirabique de l’animal

  • D’une vaccination antirabique en cours de validité (primo-vaccination datant d’au moins 3 semaines ou rappels à jour) ;

  • D’un certificat de bonne santé (demandé par certains pays comme l’Espagne)

A destination de la Finlande, il faut en plus qu'un traitement contre l’échinococcose par une préparation contenant du praziquantel soit administré par un vétérinaire moins de 30 jours avant le départ.

Pour se rendre en Irlande, à Malte, en Suède et au Royaume-Uni :

Le chien doit être âgé d’au moins trois mois et disposer de :

  • une identification par puce électronique méthode d’identification par tatouage dans les conditions du A)

  • une vaccination antirabique en cours de validité datant d’au moins 3 semaines avant le départ (primo-vaccination et rappels) noté dans son passeport

  • un passeport

  • un traitement contre les tiques et l’échinococcose

Le titrage des anticorps antirabiques n’est plus obligatoire depuis le 1er janvier 2012

Pour les autres pays, l’idéal est de se renseigner auprès de l’ambassade.