Connexion
Clinique Vétérinaire Les Sablons
Drs Véronique Broulet et Eric Florant

Les vaccinations


 

Pourquoi faut-il faire vacciner son chien ?

La vaccination a pour but de protéger un animal contre une maladie le plus souvent d'origine virale ou bactérienne. C'est le meilleur moyen de lutte contre les maladies infectieuses, reconnu et appliqué universellement, aussi bien en médecine humaine qu'en médecine vétérinaire. Grâce à des programmes de vaccination systématiques, on peut espérer éradiquer certaines maladies comme l'a été chez l'homme la variole en 1981.

 

Comment cela fonctionne ?

La vaccination stimule les défenses immunitaires de l'organisme. Elle induit une réaction immunitaire qui permettra à votre animal de réagir rapidement et efficacement en cas de contact ultérieur avec l'agent pathogène (qui provoque la maladie) et lui évitera ainsi d'être malade.

Contre quelles maladies vacciner son chien ?

La vaccination annuelle du chien comprend systématiquement une protection contre la maladie de carré, l’hépatite de Rubarth, la parvovirose, la leptospirose (voir fiches maladies infectieuses pour plus de précisions)

Il est recommandé d’ajouter à ces vaccinations les valences suivantes :

    -la toux de chenil ou coqueluche, car cette maladie, équivalente à la coqueluche humaine est très contagieuse. Elle entraine une forte toux accompagnée de fièvre pouvant dans certains cas se compliquer d’une pneumonie. Le vaccin se fait par voie intranasale et ne nécessite pas de rappel de primovaccination. La vaccination se fait ensuite tous les ans.

    -la rage : cette vaccination n’est plus obligatoire mais fortement recommandée. En effet,  la France est à présent indemne de rage car les campagnes de vaccination ont permis de l’éradiquer. Pour être vacciné contre la rage un chien doit être identifié par puce électronique ou tatouage et être en possession d’un passeport pour animaux de compagnie. Le vaccin rage se fait en une seule injection de primovaccination suivie de rappels annuels.

    -la piroplasmose : maladie transmise par les tiques, elle peut être mortelle si elle n’est pas traitée à temps. Cette vaccination ne peut s’effectuer qu’à partir de l’âge de 6 mois et doit être réalisée à distance temporelle de la plupart des vaccins d’au moins 1 mois (excepté la maladie de Lyme). Il existe un vaccin (Pirodog®) qui se fait en injections à 1 mois d’intervalle (Pirodog®) puis un rappel annuel, qui permet de limiter les risques.
    
    -la maladie de Lyme : maladie transmise par les tiques. La vaccination peut se faire à partir de l'âge de 6 mois, avec un rappel de primo-vaccination 1 mois plus tard. Les rappels sont ensuite annuels, de préférence au printemps (avant la période des tiques). Cette vaccination peut être faite en même temps que le vaccin pour la piroplasmose.
    
    -la leishmaniose : maladie présente surtout dans le Sud de la France (bassin méditerranéen), elle est transmise par un moustique appelé phlébotome. Le traitement pour cette maladie est long et parfois même à vie. La prévention passe par une protection contre les moustiques et la vaccination. La vaccination s’effectue à partir de l’âge de 6 mois. Elle consiste en 3 injections à 3 semaines d’intervalle sont nécessaires la première année puis un rappel annuel. Pour un chien ayant déjà voyagé dans le Sud, il est préférable de réaliser avant la vaccination un test de dépistage pour s’assurer que le chien n’est pas porteur asymptomatique. Cette vaccination divise par 4 le risque de développer la maladie.


A quel âge commencer les vaccinations ? A quelle fréquence vacciner ?

 

La fréquence des vaccinations dépend du vaccin utilisé.
La première année, on parle de primovaccination. C'est en fait la première partie du protocole vaccinal. Elle peut être constituée d'une ou de plusieurs injections, suivant la nature du vaccin et suivant l'âge de l'animal. En général, la vaccination débute à l'âge de 2 mois. Cependant, les chiots peuvent être protégés contre la parvovirose (voir la fiche conseil correspondante) dès l'âge de 5 semaines.

Ensuite, il est impératif de procéder à des rappels réguliers de vaccination afin d'entretenir la protection obtenue. Le plus souvent, le rappel est constitué d'une seule injection vaccinale. En général le vaccin complet est fait tous les ans pendant les 3 premières années, puis certains vaccins ne se font que tous les 3 ans Toutefois, cela peut varier selon le contexte épidémiologique et la législation en vigueur.

N’hésitez pas à nous demander conseil afin de vous indiquer le protocole de vaccination le mieux adapté pour votre animal.