Connexion
Clinique Vétérinaire Les Sablons
Dr Eric Florant

Colley

 

Réactions médicamenteuses :

 

-Anti-parasitaires de la famille des avermectines : ivermectines et milbemycine. Certains colleys possèdent une anomalie génétique qui permet à ses molécules de passer dans le cerveau et entrainent ainsi des tremblements allant parfois jusqu'au coma ou la mort. Il est donc recommandé d'éviter ces molécules chez les colley.

 

Affections digestives

 

-Carcinome gastrique : les bergers belges sont particulièrement sensibles aux tumeurs de l'estomac. Il survient généralement vers l'âge de 8-10ans et se manifeste par des vomissements réguliers.

 


 

Que faire en cas d'achat d'un Colley

 

 

Si vous achetez un colley, l'éleveur n'a pas l'obligation de réaliser les tests génétiques mais s'ils sont fait c'est rassurant. Le certificat de bonne santé donné par le vétérinaire n'atteste que d'un examen clinique correct (pas de fièvre, pas de maladies contagieuses décelée le jour de l'examen, testicules descendus etc..). Si une anomalie est trouvée par le vétérinaire, elle sera notée sur le certificat de bonne santé. Ce certificat n'atteste aucunement de la réalisation des tests génétiques. 

Concernant la réalisation des tests génétiques, l'éleveur peut avoir testé les parents uniquement. En effet, sur certaines maladies, si l'éleveur a identifié les animaux porteurs des anomalies génétiques, il peut les avoir éliminé de la reproduction pour éviter de faire des chiots porteurs. Vous pouvez donc voir si l'éleveur a réalisé 2 tests génétiques disponibles pour le colley : l'anomalie de l'oeil du colley et la myélopathie dégénérative. Ci dessous, lien vers le site du laboratoire qui réalise ces tests : 
http://www.antagene.com/fr/chien/collie-poil-long


Pour la mutation MDR1, il est recommandé de la réaliser pour cette race. Si le chien n'est pas muté, il pourra prendre tous les médicaments sans problème. S'il possède une allèle du gène il aura une sensibilité moyenne aux molécules, s'il a les deux allèles mutés il peut présenter de fortes réactions aux molécules.
http://www.antagene.com/fr/aucune/sensibilite-medicamenteuse-mdr1 

Si vous ne réalisez pas le test génétique ou que le chien présente la mutation, vous pouvez utiliser les vermifuges suivants de noms déposés (entre autres) :
-panacur 
-dolthène 
-drontal  ou cestem


Dans tous les cas, nous vous conseillons de ne pas réaliser d'auto-médication sur cette race et de demander conseil à une clinique vétérinaire pour tout produit médicamenteux plutôt qu'à un pharmacien humain qui connait moins leurs particularités.



 

Question d'un client :


Je vais acheter un chiot, un colley bleu merle.
La mère a passé un test :  (MDR1: -/+ et DM +/-) et le père (MDR1+/+ et DM +/+) 
Est-ce que je devrai quand même faire le test au laboratoire ?
.
Réponse du Dr Deprouw : 


Pour la myélopathie dégénérative vous n'avez de soucis à vous faire car le chiot pourra être porteur d'une copie mutée gène mais ne risquera pas de développer la maladie. La question de faire le test génétique se posera si vous voulez faire vous même de la reproduction afin de ne pas générer de chiots qui pourront être malades. 
cf lien :
http://www.antagene.com/fr/aucune/la-myelopathie-degenerative-test-dm


Pour la mutation MDR1, grâce aux tests effectués sur les parents, je peux vous affirmer que votre chiot a 1 chance sur 2 d'être hétérozygote (porteur d'une seule copie du gène muté), donc une chance sur deux d'être "à moitié sensible" aux médicaments en question. (par contre aucune chance d'avoir les deux copies mutées).
Vous avez l'air d'être très concernée par la santé de votre futur chiot donc à votre place je ferais le test pour cette mutation à votre chiot afin d'en avoir le cœur net.

 

 

Clinique Vétérinaire Les Sablons Plaisir