Connexion
Clinique Vétérinaire Les Sablons
Dr Eric Florant

Le lymphome

 

Il s'agit d'un cancer de la lymphe, prolifération tumorale des lymphocytes au sein de d'un ou de plusieurs organes.

 

Il existe des prédispositions de race : le boxer, le scottish terrier, le saint-bernard et le golden retriever développent plus fréquemment ce type de cancer.

 

Les symptômes varient selon la localisation du cancer :

-polyadénomégalie (gonflement des nœuds lymphatiques)

-amaigrissement, anorexie, abattement

-troubles digestifs

-augmentation de la prise de boisson

-toux, difficultés à respirer

-nodules cutanés

-troubles oculaires (uvéites)

-troubles nerveux

 

Le diagnostic se fait par cytologie (ponction à l'aiguille fine) ou histologie (biopsie), associé des examens sanguins et d'imagerie selon les cas.

 

Le traitement est multiple et adapté selon les cas :

-chirurgical lors de forme localisée

-chimiothérapie

-radiothérapie lors de forme localisée

 

Le pronostic :

En moyenne, les chiens peuvent espérer vivre 6 à 12 mois de plus avec une chimiothérapie (cas du lymphome multicentrique). Les formes nerveuses, cutanées, ou gastro-intestinales diffuses répondent moins bien que les autres formes à la chimiothérapie.

 

Les tumeurs mammaires chez la chienne

 

La tumeur mammaire chez la chienne correspond à une tumeur des mamelles. Cette tumeur est sous dépendance hormonale (hormones sexuelles). Elle survient plus souvent chez les chiennes âgées (moyenne : 10-11ans).

 

La prévention passe donc par une ovariectomie précoce (stérilisation) avant les premières chaleurs permettant ainsi de réduire le risque de développer une tumeur mammaire à quasiment 0%.

La moitié des tumeurs mammaires chez la chienne sont bénignes (pas de métastases), l'autre moitié sont malignes (métastases pulmonaires majoritairement mais aussi nœuds lymphatiques, cerveau, foie, reins et os).

 

Les symptômes sont un ou plusieurs nodules mammaires en début d'évolution, associé à d'autres symptômes en fonction de la localisation des métastases.

 

Le diagnostic est clinique, par la palpation des masses. Le vétérinaire vous recommandera de réaliser une radiographie thoracique afin de détecter d'éventuelles métastases pulmonaires et vous proposera une analyse histologique des nodules après exérèse chirurgicale afin de déterminer le degré de malignité.

 

Le traitement passe par

-une exérèse chirurgicale : il est nécessaire très souvent de retirer toute la chaine des 5 mamelles même si une seule mamelle est touchée car les mamelles communiquent entre elles par le système lymphatique et les risques de dissémination d'une mamelle à l'autre sont importants.

          -une chimiothérapie dans les cas malins

 

Clinique Vétérinaire Les Sablons Plaisir